Interview du Docteur Nadia Medjad – PARTIE 5

Dans cette PARTIE 5 de l’interview du Dr Medjad : Quels sont ses projets et son actualité ?
En particulier, une nouvelle aventure depuis la rentrée qui lui tient à coeur : enseigner à l’ESCP Europe en Master spécialisé « Management Pharmaceutique et des Biotechnologies ».

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS SUR NADIA MEDJAD ?  

PARTIE 1 : À VISIONNER ICI
– Qui est-elle  ? Nadia nous parle de son parcours professionnel et de ce qui l’a amenée à s’intéresser aux mécanismes du stress, à sa prévention et à sa gestion.
– Pourquoi s’est-elle tournée vers les neurosciences ?

PARTIE 2 :  À VISIONNER ICI
– Comment est née l’idée du livre « NeuroLearning » ?
– Quelles sont les 3 idées à retenir ?

PARTIE 3 :  À VISIONNER ICI
Une révélation neuroscientifique ?
Vous ne verrez plus jamais votre cerveau (et notre espèce humaine) de la même manière !

PARTIE 4À VISIONNER ICI
La journée type de Nadia et plus particulièrement sa routine du matin ! Entre respiration, méditation et activité physique… le secret de sa forme physique et mentale ?

Un pur plaisir d’interviewer le Docteur Nadia Medjad : des infos, des conseils, une grande générosité et un esprit brillant ! Médecin de formation, elle est experte en management du stress et de l’attention à l’ère digitale, co-auteure de « NeuroLearning – Les neurosciences au service de la formation » (Editions Eyrolles). Nadia Medjad est LA spécialiste en France de la neuro-pédagogie appliquée aux adultes.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’INTERVIEW : ICI !

 

 

 

 

 

 

Interview du Docteur Nadia Medjad – PARTIE 4

Dans cette PARTIE 4 de l’interview du Dr Medjad : Quelle est sa journée type ? Et sa routine du matin qui est peut-être le secret de sa forme physique et mentale… Entre respiration, méditation et activité physique !

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS SUR NADIA MEDJAD ? Les PARTIES 1 , 2 et 3 sont disponibles et…. BIENTÔT LA FIN DE L’INTERVIEW :

PARTIE 1 : À VISIONNER ICI
– Qui est-elle  ? Nadia nous parle de son parcours professionnel et de ce qui l’a amenée à s’intéresser aux mécanismes du stress, à sa prévention et à sa gestion.
– Pourquoi s’est-elle tournée vers les neurosciences ?

PARTIE 2 :  À VISIONNER ICI
– Comment est née l’idée du livre « NeuroLearning » ?
– Quelles sont les 3 idées à retenir ?

PARTIE 3 :  À VISIONNER ICI
Une révélation neuroscientifique ?
Vous ne verrez plus jamais votre cerveau (et notre espèce humaine) de la même manière !

PARTIE 5 : Quels sont les projets et son actualité ?

Un pur plaisir d’interviewer le Docteur Nadia Medjad : des infos, des conseils, une grande générosité et un esprit brillant !

Médecin de formation, elle est experte en management du stress et de l’attention à l’ère digitale, co-auteure de « NeuroLearning – Les neurosciences au service de la formation » (Editions Eyrolles). Nadia Medjad est LA spécialiste en France de la neuro-pédagogie appliquée aux adultes.

 

 

 

 

Interview du Docteur Nadia Medjad – PARTIE 3

Dans cette PARTIE 3 de l’interview du Dr Medjad : UNE RÉVÉLATION ! UN SCOOP !
Vous n’allez plus jamais voir votre cerveau (et notre espèce humaine !) de la même manière…
Je vous laisse découvrir ce que les neurosciences ont révélé dernièrement…. et que vous pouvez retrouver dans le livre co-écrit par Nadia : NeuroLearning – Les neurosciences au service de la formation.

 

 

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS SUR NADIA MEDJAD ? Les PARTIES 1, 2 et 4 sont disponibles et…. BIENTÔT LA FIN DE L’INTERVIEW :

PARTIE 1 : À VISIONNER ICI
– Qui est-elle  ? Nadia nous parle de son parcours professionnel et de ce qui l’a amenée à s’intéresser aux mécanismes du stress, à sa prévention et à sa gestion.
– Pourquoi s’est-elle tournée vers les neurosciences ?

PARTIE 2 :  À VISIONNER ICI
– Comment est née l’idée du livre « NeuroLearning » ?
– Quelles sont les 3 idées à retenir ?

PARTIE 4À VISIONNER ICI
Quelle est la journée type de Nadia Medjad ?

PARTIE 5 : Quels sont les projets et son actualité ?

Un pur plaisir d’interviewer le Docteur Nadia Medjad : des infos, des conseils, une grande générosité et un esprit brillant !

Médecin de formation, elle est experte en management du stress et de l’attention à l’ère digitale, co-auteure de « NeuroLearning – Les neurosciences au service de la formation » (Editions Eyrolles). Nadia Medjad est LA spécialiste en France de la neuro-pédagogie appliquée aux adultes.

 

 

 

 

Interview du Docteur Nadia Medjad – PARTIE 2

Dans cette PARTIE 2 de l’interview du Dr Medjad : focus sur son livre « NeuroLearning – Les neurosciences au service de la formation » : 
– Comment est née l’idée du livre « NeuroLearning » ?
– Quelles sont les 3 idées à retenir ?

 

 

 

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS SUR NADIA MEDJAD ? Les PARTIES 1 , 3 et 4 et…. BIENTÔT LA FIN DE L’INTERVIEW :

PARTIE 1 : À VISIONNER ICI
– Qui est-elle  ? Nadia nous parle de son parcours professionnel et de ce qui l’a amenée à s’intéresser aux mécanismes du stress, à sa prévention et à sa gestion.
– Pourquoi s’est-elle tournée vers les neurosciences ?

PARTIE 3 :  À VISIONNER ICI
Une révélation dans le livre ? Une info choc ??

PARTIE 4À VISIONNER ICI
Quelle est la journée type de Nadia Medjad ?

PARTIE 5 : Quels sont les projets et son actualité ?

Un pur plaisir d’interviewer le Docteur Nadia Medjad : des infos, des conseils, une grande générosité et un esprit brillant !

Médecin de formation, elle est experte en management du stress et de l’attention à l’ère digitale, co-auteure de « NeuroLearning – Les neurosciences au service de la formation » (Editions Eyrolles). Nadia Medjad est LA spécialiste en France de la neuro-pédagogie appliquée aux adultes.

 

 

 

 

Interview du Docteur Nadia Medjad – PARTIE 1

Boîte Crânienne a eu le plaisir d’interviewer le Docteur Nadia Medjad.

Médecin de formation, elle est experte en management du stress et de l’attention à l’ère digitale, co-auteure de « NeuroLearning – Les neurosciences au service de la formation » (Editions Eyrolles).

Nadia Medjad est LA spécialiste en France de la neuro-pédagogie appliquée aux adultes.

 

 

Dans cette PARTIE 1, notre invitée répond à 2 questions : 
– Qui est-elle  ? Nadia nous parle de son parcours professionnel et de ce qui l’a amenée à s’intéresser aux mécanismes du stress, à sa prévention et à sa gestion.
– Pourquoi s’est-elle tournée vers les neurosciences ?

 

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS SUR NADIA MEDJAD ? Les PARTIES 2, 3 et 4 sont disponibles ! À VENIR…. LA FIN DE L’INTERVIEW :

PARTIE 2 : À VISIONNER ICI
– Comment est née l’idée du livre « NeuroLearning » ?
– Quelles sont les 3 idées à retenir ?

PARTIE 3 :  À VISIONNER ICI
Une révélation ? Une info choc dans ce livre ??

PARTIE 4 : À VISIONNER ICI
Quelle est la journée type de Nadia Medjad ?

PARTIE 5 : Quels sont les projets et son actualité ?

 

 

Gaël Chatelain a changé ma vie

Gaël Chatelain a changé ma vie. J’ai réalisé avec Bob, le pire manager ever-all-over-the-world, que je me racontais des histoires depuis des mois… et que j’allais finir par exploser en vol (dis donc… Boîte Crânienne, on l’a pas déjà vécu, cette scène ?!) ou m’étioler comme une fleur fanée (et à mon âge, c’est moche !).

 

            POUR LIRE L’ARTICLE

 

En juin dernier, j’assiste à la MasterClass “Mon boss est nul mais je le soigne” : EN SAVOIR UN PEU PLUS…

Et je m’arrête sur le même sujet qui a retenu mon attention à la lecture du livre : le SNOOZE !

Le SNOOZE, c’est cette petite touche sur un réveil (ou tout ce qui fait office de réveil) pour grignoter 5 ou 10 minutes de rab ensommeillé.

 

 

 

J’ai bien conscience que cette stratégie, qui crie à la face de mon réveil : “Noooon…. Pas déjà !!!! Pas maintenant !!!!”, est un leurre cognitif de repos supplémentaire. Notre cerveau, à l’écoute du réveil, émet tous les signaux de réveil du corps… et de l’esprit ! Se rendormir pour 5-10 minutes n’apporte que confusion chimique et zapping physiologique. Nous sommes sur une alternance ON-OFF qui ne prolonge pas le repos et ne recharge nullement nos batteries. Ce serait même tout le contraire ! Et c’est bien dommage de commencer la journée comme ça !

Donc… oui, j’ai conscience que “neuroscientifiquement parlant”, la snoozeuse que je suis, commet une énooooooorme erreur. Seulement voilà… moi, depuis quelques mois… j’ai trop la fatigue, le matin ! Et je peine à me lever quand mon Iphone fait retentir un son de cloches pour me sortir du lit.

J’écoute attentivement Gaël Chatelain… “MOTIVATION”… se lever dare-dare, sans snoozer, serait le signe d’une motivation accrue pour aller faire ce qu’on a faire en cette nouvelle journée. Attendez un moment, M’sieur Chatelain… si je snooze, c’est que je n’ai pas envie de ce qui m’attend, c’est que mon programme de la journée ne me stimule pas assez pour un réveil MERINOS ??!!

Heu… je ne suis pas d’accord, moi ! Je m’insurge ! Boîte Crânienne, c’est mon choix ! Et je construis mes journées comme je veux. Alors autant vous dire que je kiffe grave mes journées de travail et leur contenu ! D’ailleurs, parfois je ne suis d’accord avec certains des concepts que vous défendez alors… pourquoi pas celui-ci ?

… … … J’écoute la suite… hum… hum…. …

Attendez… Attendez… le bougre ! Mais c’est qu’il aurait raison, M’sieur Chatelain ! On snooze quand on n’a pas envie de se lever. On ne snooze pas parce qu’on est fatigué(e). WTF !!!!

Non, non ! Je ne me suis pas laissée retournée comme une crêpe par l’effet Master Class. C’est mal me connaître ! J’ai des convictions, moi, Môssieur ! Non… c’est le foot qui m’a convaincue…

Gaël Chatelain imagine un dialogue avec Bob qui aime le snooze et n’en démord pas. Il lui demande s’il aime le foot. Bien-sûr que Bob aime le foot : c’est son côté “Droit au but” qui explique qu’il ne prend pas le temps de dire bonjour ou de sourire, qu’il a l’empathie d’un caterpillar et une qualité d’écoute proche de celle d’une boîte de conserve. Alors… Bob… “imagine que tu sois invité à prendre un petit déjeuner avec l’équipe de France à Clairefontaine, tu aimerais ?” Bob, il adorerait ! Et pour le coup, il serait capable de se lever à 6H45 et de ne pas snoozer ! Pourquoi ? Parce que “c’est pour un truc que j’adore” !

Un truc que j’adore… Un truc que j’adore… Holy Shit !!!!

Certes, je suis fatiguée depuis des mois mais ce n’est pas l’unique raison du snooze quotidien. Je suis fatiguée de ce que je fais. Et ce que je fais ne me donne plus envie de me lever le matin. Je l’ai compris en m’imaginant devoir me lever pour prendre l’avion pour Bali, pour animer une conférence devant 500 personnes, pour passer la journée avec une amie, pour tourner des videos, pour partir en bateau avec le Cap’tain, passer la journée à Lisbonne avec mon chéri, pour écrire.

Un point commun : LE PLAISIR !!!! Des synonymes de kif absolu qui me poussent hors du lit (avec le sourire en plus ! Si, si !)

C’est moi qui choisis de quoi est faite Boîte Crânienne. C’est moi qui choisis mes missions et mes clients. Un burn-out m’a permis de me concentrer sur CE QUE JE NE VOULAIS PAS/PLUS FAIRE. Bob me permet de me concentrer sur CE QUI ME FAIT KIFFER !!!!

C’est quoi, un kif ? Dis-y, Florence Servan-Schreiber !
« Kif, [kif] n.m :
 instant, situation, interaction, événement, perception ou émotion provoquant une sensation d’agrément, d’aise, d’amour, d’amusement, de bien-être, de bienfait, de chance, de création, de bonheur, de conscience, de complicité, de charme, de contentement, de délectation, de gourmandise, de distraction, de sens, de connexion, d’euphorie, d’expression, de fantaisie, de félicité, de grâce, de gaîté, de joie, de jouissance, de récréation, de satisfaction, de volupté pour lequel on éprouve de gratitude. »

Je ne peux plus continuer en trainant les pieds le lundi matin, en attendant les vacances trop rares et en serrant les dents parfois. Comment en suis-je arrivée là ?? Je me suis perdue ! En ce début d’année 2017, j’ai perdu l’antenne du bonheur ! Ou plutôt celle du bien-être au travail pour rendre hommage au créateur de Bob.

Je suis rentrée de vacances estivales et de très longues semaines de diète digitale avec un mot d’ordre pour les mois à venir : PLAISIR !!!!

J’ai conservé des missions qui sont rigoureusement les mêmes que celles qu’elles étaient quelques mois plus tôt. Et pourtant… elles sont totalement différentes ! Parce que je les VRAIMENT choisies. Je porte un regard bienveillant sur leur contenu et prend plaisir à les accomplir.

J’ai éliminé ce qui “devait être fait parce que c’est bien pour le business”. Et c’est toujours très bénéfique pour le business mais ça me “gave velu”, comme on dit chez moi ! Et moi, quand ça me “gave velu”, je ne suis pas au top de ma performance.

Je me concentre sur 2 projets qui me font grave kiffer !!!!! Qui me donnent le sourire, qui me rendent créative et pertinente et… qui me font me lever le matin ! (2 projets ? 2 projets de quoi ? Dis donc, Boîte Crânienne, t’as intérêt à nous en dire plus vite-vite-vite ! Oh, le pauvre teasing… )

Alors…
Merci Bob pour cet éclairage footbalistique qui a changé ma vie professionnelle.
Merci Monsieur Chatelain ! Vous ne le savez pas mais vous m’avez remis sur les voies : celles du plaisir au travail.

En mode OFF-OOO-AFK jusqu’en septembre

Boîte Crânienne est en mode OFF-OOO-AFK jusqu’en septembre ! OFF, Out Of Order, Away From Keyboard pendant plusieurs semaines pour de VRAIES vacances. Pas de Facebook, pas de LinkedIn, pas de mails, pas de messages…

Oui, on sait, Boîte Crânienne ! … ça faisait des semaines que tu n’avais pas posté d’article. Des semaines ? Des mois, oui ! Alors un post pour dire que tu es OFF… heu… comment dire… on s’en était bien rendu compte !

3 mois presque jour pour jour pour être exact ! Disons que la fréquence des posts ne reflète pas mon activité des derniers mois. Ou plutôt elle est le parfait reflet de l’espace de liberté que mon activité des derniers mois laissait. Depuis janvier, j’ai travaillé à flux tendu. Et j’ai fait un choix au mois d’avril : celui de ne plus écrire de post pour libérer un peu de temps et soulager mon emploi du temps.

De toi à moi, Boîte Crânienne, je ne pense pas que ce choix ait été judicieux ! Tu as des abonnés ! Des personnes qui lisent tes posts et qui attendaient ta newsletter pour être informées de la sortie du post de la semaine. Franchement… ça craint un peu ! Et ce n’était certainement pas le bon moment pour arrêter d’écrire.

Je sais… et c’est pas la peine d’en rajouter une couche dans la culpabilisation ! Cette décision de suspendre les posts a été difficile à prendre. En fait… presque pas en fait… j’ai tenu de janvier à avril en écrivant régulièrement et j’ai lâché en avril. LÂCHÉ ! Comme dans « lâcher prise » parce que « trop, c’est trop ! ». Et je ne pouvais pas TOUT faire…

A te lire, j’ai l’impression que ce n’était pas une décision en fait. C’était une évidence et très certainement la meilleure chose à faire ! Tu veux que je te dise… Tes posts, ça m’a manqué en fait… 

Rhooooo…. Comment ça fait trop du plaisir dans mon coeur… Merci…. Tu sais quoi ? Je me suis aperçue qu’ils étaient lus ! Si, si ! Que mes posts étaient lus et même suivis par des gens. OhMyGod, OhMyGod, OhMyGod !!!!!!!!!! Des vrais gens qui existent dans la vraie vie et qui trouvent que ce que j’écris n’est pas complètement dénué d’intérêt ! Des gens que je ne connais pas (ou que je ne connaissais pas encore). Pas seulement mes amis, je veux dire. Et tu sais quoi ? J’étais heureuse et même… un peu fière !

Je comprends… En même temps, faut pas s’emballer non plus ! Tout doux, bijou !!!!! Rappelle-moi ton nombre de « j’aime » sur ta page Facebook… le nombre de personnes qui te suivent… de celles qui te lisent sur LinkedIn… et ton nombre d’abonnés à ta newsletter… Et bam ! Tu la ramènes moins, là !

Je sais tout ça… Pas la peine d’être désagréable non plus ! Je dis juste que ça met du plaisir dans le coeur et du sens à l’écriture de mes articles. C’est tout le contraire de se la raconter, Happy Brainy ! Ca donne du SENS…

Bon. Ok. On va pas y passer le réveillon non plus. Et sinon… on peut savoir ce que tu as fait depuis tout ce temps ?? 

J’ai eu de nouvelles missions et des nouveaux clients. J’ai rencontré de nouvelles personnes. J’ai participé à des évènements. J’ai aussi refait à neuf des boîtes à outils. Et surtout mon amie Li-Cam et moi avons lancé notre projet lab21 !

Oh la vache… j’ai cru que tu allais nous faire la liste des boîtes à outils, des clients, des missions, des rencontres… Parce que je sais déjà tout, moi ! Ta première conférence devant 250 personnes, le forum ELLE Active pour la deuxième année, la conférence « Attention et Concentration » revue et corrigée pour les formateurs et les responsables de formations, ton atelier entièrement consacré au NeuroLearning du docteur Nadia Medjad, le coaching des étudiants de la WAC, le lancement de la plateforme de e-learning de lab21, une refonte totale de la boîte à outils « Stop Procrastination, Go Motivation », des conférences pour les managers, des ateliers pour les étudiants, une table ronde… et Sandra, Alexandra, Marina, Sébastien… T’as vu ? Je suis ton actualité !

Merci, Happy Brainy ! Si tu suis Facebook et LinkedIn, tu sais déjà tout !

C’est vrai qu’en ce début d’année, tu t’es arrachée sur Facebook ! 

T’as remarqué !? Surtout sur le Facebook de lab21 avant l’ouverture du département ZEN et ses 3 modules.

Parce que quand je disais que la meilleure décision était certainement d’arrêter d’écrire des posts… rapport-au-fait qu’il fallait bien faire des choix et définir des priorités… heu… Tu t’es un peu perdue sur Facebook, non ?

Carrément… Et en ce début d’année, j’ai un peu tiré sur la corde. Ma corde intérieure. Et mon corps me rappelle aujourd’hui que je dois prendre de VRAIES vacances.

T’as raison ! Faut respirer par le museau comme tu dis et te mettre en pause : en mode OFF-OOO-AFK !

Pour être ressourcée à la rentrée !!!!  Et se retrouver en septembre pour une rentrée studieuse et heureuse !!!!  Parce que j’ai plein de projets à démarrer et à poursuivre. Et il me faut de l’énergie pour le faire. Alors… break total pour quelques semaines. Alors…. Chers Happy Brainies, je vous souhaite un bel été en mode OFF-OOO-AFK !!!!

Mon boss est nul mais je le soigne

Mon boss est nul mais je le soigne 😉 Une masterclass drôle, instructive et généreuse !

Gaël Châtelain nous dresse le portrait du boss idéal : bienveillant, à l’écoute, ouvert d’esprit, courageux, épanoui et en bonne santé managériale !

On fait la connaissance de Bob, le pire manager-ever 😱 (On l’a vu « pour de vrai » hier soir !!! Si, si !)

Bob a tous les défauts… On a alors tous en tête un boss (actuel ou appartenant au passé) qui nous fait penser à Bob : arrogant, stressé, colérique, ne déléguant pas, vérifiant tout, fier de son savoir (il sait… normal, c’est le boss !), incompétent qui s’ignore, arc-bouté sur les missions et oubliant les humains qui les réalisent.

Et Gaël Châtelain de nous rappeler que Bob… c’était ou c’est parfois un peu lui… et un peu nous… Et oui, on a tous quelque chose en nous de Bob (et de Tennessee peut-être aussi…)

Du coup, Gaël Châtelain nous embarque pour une heure de 10 commandements pour être THE manager bienveillant et positif : la zénitude, les bases, la gestion de la colère, la créativité, le droit à l’erreur, l’éthique, l’écoute, l’empathie, la déconnection digitale et la puissance du « relativiser ».

On apprend des trucs concrets et pratiques (vous connaissez ma passion pour le pratico-pratique !), on découvre des statistiques (on passe 24 jours par an en réunion !😳) et des paraboles (avec des morceaux de chiwawa, de pitbull et de bébé dedans) et surtout on s’amuse !

Si le manager dont on rêve tous (d’avoir ou d’incarner) ne se prend pas au sérieux, Gaël Châtelain non plus ! Son style est humble, décalé, drôle et imagé.

Comme son livre !

À prescrire à tous pour propager une vague de bien-être au travail et enrayer l’épidémie de Bob-inite aiguë ! 🚨

ELLE Active, Boîte Crânienne et la concentration

2017 : nouvelle édition du forum ELLE Active
pour Boîte Crânienne !

 

Cette année, on parlera aussi attention et concentration.

Je vous entends, vous savez ! « Dis donc, Boîte Crânienne ? C’était déjà le sujet que tu avais présenté en 2016. Alors pourquoi un même sujet ? Tu pourrais parler de la mémoire, de l’intelligence relationnelle, des moyens pour arrêter de procrastiner, de… de… ??!! Pourquoi l’attention ? »

Parce que l’attention est en passe de devenir un sujet de santé publique. Au bout de quelques minutes, il est fréquent que notre attention s’envole.

 

Pour mémoriser, pour communiquer, pour se mettre au travail…
il y a une condition INDISPENSABLE : l’attention ! 

 

L’attention est notre bien le plus précieux.

 

L’attention, c’est du jus de cerveau multiplié par du temps. L’attention est le bien convoité par les marques, la publicité et le marketing.

Notre concentration vaut de l’or. Et ce sujet reste un sujet d’actualité qui nous concerne toutes et tous. Comment nous concentrer ? Et surtout comment rester concentré(e) ??

EQUATION À RETENIR
Concentration = Jus de cerveau X Temps

 

Vous rédigez votre présentation…. Vous vous concentrez sur un tableau Excel… Vous travaillez sur un dossier à rendre demain… ET….Cling ! Un mail vient d’arriver !…. Pop ! Un message Facebook !… Hum…. Cette pub sur les chaussures dont vous rêvez depuis des mois… Tibilibili ! Un appel téléphonique !…

 

Comment rester focus quand les sirènes attentionnelles
 nous font les yeux doux ?

 

Je serai présente au forum parisien ELLE Active pour animer un atelier le vendredi 24 mars : « Mode d’emploi : rester concentrée ».

On va parler du fonctionnement de l’attention et des stratégies pour rester concentrée (ou concentré : ça marche aussi pour les moustachus !).

 

A demain, les happy brainies from La Capitale !

Je déteste les tests de personnalité

C’est vrai. Je les déteste. MBTI, Process Com… Tests de personnalité, je vous hais.

 

POURQUOI ?

Parce qu’ils mettent les gens dans des cases : « tu es comme ci… », « tu es comme ça… ». Parce qu’ils stigmatisent et enferment. Parce qu’ils figent une réalité en lui ôtant toute créativité ou marge de liberté. Parce qu’un profil annihile tout mouvement perpétuel.

Vous ne trouvez pas, vous ?

Pour la Gestaltiste que je suis, la dimension quasi-prédictive d’un profil est un peu difficile à avaler ! Si je suis comme ça, alors… je fais comme ça. Je pourrais même dire que, d’un point de vue gestaltiste, un individu sain et équilibré NE  CORRESPOND À AUCUN PROFIL. Et bien, oui ! Réfléchissons… l’idéal gestaltiste est d’adopter un comportement ajusté à la situation, un comportement en constant changement selon l’environnement qui est le nôtre. Une espèce de pluri-profils version 4×4 !

Donc… vous l’aurez compris : je déteste les tests de personnalité !

 

◊ Heu… Boîte Crânienne… quand je regarde ton CV, il n’y aurait pas une certification
de Team Management System ??

◊ Absolument ! Et je vais t’expliquer…  J’ai suivi cette formation grâce à un cabinet pour lequel
je travaillais. A priori, j’étais contre ! No way ! Et puis, j’ai réfléchi à la 
raison pour laquelle ce cabinet
proposait cet outil à ses clients… Tout dépend de la manière dont on exploite les résultats du questionnaire.
Les résultats définissent un profil pour chaque collaborateur : ce profil est un point de départ « objectif »
pour commencer à travailler avec lui, définir ses objectifs et l’accompagner sur le chemin de sa progression.
Dans ces conditions… OK ! Va pour une certif au TMS ! Si c’est une base de travail sur laquelle on va pouvoir
rebondir et surtout dont on va pouvoir s’éloigner, je suis votre homme !
Cette base de travail a le mérite (je le reconnais…) de débuter un accompagnement sur une base « neutre »,
« objective » et au vernis « scientifiquement construit ». D’autant plus lorsque cet accompagnement n’est
pas demandé par le collaborateur et qu’il s’opère dans un contexte professionnel de forte tension.
Débuter un travail à partir d’un profil permet également de pallier l’anxiété du début d’un accompagnement:
vous savez, cette appréhension de parler à une sorte de psy professionnel et de succomber à
un dévoilement trop rapide ou à une intimité trop immédiate. Débuter un travail sur cette base « extérieure »
permet d’entrer en douceur et en confiance dans un processus de co-construction.

 

CEPENDANT…

Vous avez déjà rempli un test dans un magazine ? Quand on lit le résultat, on a presque tous la même réaction : « Oui, c’est tout à fait moi, ça !  » ou bien « N’importe quoi ! Je ne suis pas du tout comme ça, moi ! ».

Un résultat de test, quel qu’il soit, a plusieurs effets :

  • nous faire RÉFLÉCHIR. Réfléchir à une dimension de nous : celle que le test cherche à définir.
  • nous INTERROGER sur la manière dont nous fonctionnons. Nous interroger sur un comportement auquel nous n’avions jamais réfléchi.
  • nous pousser à l’INTROSPECTION pour répondre à la simple question « Je suis comme ça, moi ? »
  • INTERROGER NOS PROCHES et FAVORISER LE DIALOGUE : « Je suis vraiment comme ça ? Tu trouves ? ». Un échange qui permet, parfois, de mettre en mots des non-dits ou d’éclaircir des malentendus. 

 

FINALEMENT…

Répondre à un questionnaire nous donne cette occasion trop rare de penser à nous-même et de prendre un temps introspectif. Passer un test nous permet d’éclairer parfois un endroit de notre conscience qui était dans l’ombre. Lire notre profil nous donne un référentiel à confirmer ou à réfuter. Découvrir les caractéristiques d’un profil alimente notre réflexion et nous aide à dessiner un « NOUS » qui nous ressemble.

 

ALORS…

Découvrez le TEST DE lab21 : ICI ! Ce test a été conçu par Li-Cam : il est rigoureux et poétique comme l’est sa créatrice.

Vous ne trouverez pas un profil : vous découvrirez votre totem.

Sirène, Sphinx, Licorne ou Dragon. Du soleil ou de la lune.

 

Mon totem est la Licorne Lunaire. J’ai lu attentivement ce que Li-Cam a écrit à propos de mon totem. Ses mots m’ont fait réfléchir. Ses mots m’ont fait avancer. Ses mots m’ont… fait grandir.