OUI à un entretien d’embauche, OUI à une proposition commerciale, OUI à une idée innovante. Que vous soyez un étudiant en recherche de contrat d’alternance ou un professionnel en quête du job de vos rêves, un(e)entrepreneur/se proposant votre toute nouvelle offre ou produit, un(e) salarié(e) voulant travailler sur un tout nouveau projet, sachez une chose : tous les cerveaux humains sont construits sur le même modèle. Un recruteur, un client ou un boss vous dira OUI si vous appliquez ces deux règles.

 

Le cerveau humain est programmé pour rechercher les sensations agréables et fuir les sensations désagréables. C’est comme ça. C’est une histoire de survie de l’espèce. Nous avons du plaisir à manger, à nous reproduire… ce qui nous pousse à renouveler cette expérience. Et ce qui nous maintient en vie depuis des millions d’années. Et nous fuyons la douleur d’une morsure, les désagréments d’un aliment gâté ou impropre à la consommation, les sensations déplaisantes d’un environnement hostile et dangereux. C’est plutôt bien foutu ! Et ce qui nous maintient en vie depuis des millions d’années.

Notre cerveau va conserver en mémoire ces expériences et apprendre de cette mémorisation : rechercher les situations source de plaisir et éviter les situations délétères. En bref, le cerveau humain a besoin d’être en sécurité et de kiffer. Quand vous savez ça, vous connaissez les 2 secrets pour qu’on vous dise OUI !

De quoi a besoin un recruteur, un client ou votre boss ?
1- QUE VOUS LE RASSURIEZ
2- QUE VOUS LE FASSIEZ VIBRER

 

SECRET N°1 : RASSUREZ (avec des FAITS, DU CONCRET, DES PREUVES TANGIBLES)
Des faits qui sont la preuve de ce que vous dites : que ce soit votre expérience professionnelle de pilote de F1 (le fait : l’écurie pour laquelle vous courriez, les grands prix disputés, les victoires…), votre offre commerciale (le fait : le descriptif précis des services ou produits, le gain escompté, les modalités de réalisation et de paiement…) ou un projet à défendre (le fait : l’objectif, le cadre…).

J’ai en tête les entretiens d’embauche : en ce moment, j’accompagne des étudiants dans la recherche du contrat d’alternance de leurs rêves ! Et je dis OUIIIIII à vos expériences professionnelles, aux technologies que vous maitrisez, aux langages que vous pénétrerez, au lien vers le portfolio, aux liens vers vos différentes réalisations clients… OUIIIIIII à une candidature (le fameux « mail de motivation » remplaçant la non moins célèbre mais presque feue lettre du même nom) qui montre que vous êtes qualifié(e), compétent(e) et motivé(e). Comment vous croire ??? Avec des faits !!!!!

Même la motivation ? Oui, Happy Brainy, la motivation se prouve aussi avec des faits. C’est ce qui fait la différence avec une mail de candidature type-standard-jenevaispasypasserdesheures-unebonnefoispourtoutes et un mail rien-que-pour-toi-boîte-dans-laquelle-je-veux-travailler. Comment fait-on ?
– En se renseignant sur l’entreprise : ne riez pas ! Il en est qui décrochent un entretien de-la-mort-qui-tue et qui ne savent pas ce que la boîte « fabrique »… si, si !
– En regardant son actualité : un développement prévu fin 2018 aux US… ça tombe super bien ! Vous y avez vécu et travaillé 2 ans et vous parlez couramment anglais
– En parlant du poste, de la mission… que l’offre d’emploi présente ou qui est clairement fait(e) pour vous dans le cadre d’un candidature spontanée.

Vous avez compris le principe : ça vaut pour TOUT !
– Pour une candidature
– pour une présentation PowerPoint : c’est pour ça qu’on a envie de mettre des tableaux, des tonnes de chiffres partout, noir de contenu en mode bullet points années 90. On a envie de donner de la data, de balancer de la matière, de changer en infos.
– pour un entretien ou une soutenance (de mémoire ou de proposition commerciale) : c’est pour ça qu’au delà du stress qui nous empêche parfois d’être dans la situation présente et en lien avec notre interlocuteur, nous mourrons d’envie de dire TOUT ce qu’on avait prévu de dire (les diplômes, les expériences, les compétences……)

Et c’est à ce moment-là que nous devons gardez en tête que le cerveau humain est sensible à ce qui lui est agréable. Agréable, ça veut dire : KIFFANT, TRIPPANT, SÉDUISANT, AGUICHANT, EXCITANT…. 

Et ce n’est pas avec un CV classique, un PowerPoint à la papa, une présentation de votre parcours qui ressemble à la lecture d’un CV, une soutenance qui est un résumé de votre proposition ou du mémoire…. qui va donner envie à un recruteur, votre client ou votre boss ! De quoi a-t-il besoin ?

 

SECRET N°2 : FAITES VIBRER (en SURPRENANT, en suscitant l’ÉMOTION et en faisant RÊVER)
Dans votre manière de dire ce que vous voulez lui adresser. De manière simplifiée, disons qu’il s’agit de la forme que vous allez donner à vos propos.

Je pense à nouveau à ces étudiants que j’accompagne. Moi la première, à l’aube de la vie professionnelle, je m’étais dit qu’il y avait des codes à respecter et je m’évertuais à les suivre à la lettre. Je confondais règles et conformisme. Je m’étais imaginée qu’un CV devait ressembler à ça, une présentation à ça, une … Et je constate la même dérive chez nombre de mes jeunes clients : le « IL FAUT FAIRE COMME ÇA ». Et j’aime à leur dire qu’il ne faut pas confondre « être adulte dans le monde pro » et « être un vieux con » !

C’est à ce moment-là qu’il faut surprendre, faire rire, émouvoir, être personnel, faire preuve d’originalité, troubler l’attendu, déranger le convenu, montrer sa personnalité, afficher ses talents,

Mettez-vous à la place d’un recruteur… si vous lisez le 45ième mail qui ressemble aux 44 précédents, bien léchés et professionnellement corrects, il y a peu de chance que vous ouvriez la pièce attachée : le CV ! Et si vous avez la bienséance de le faire et que vous tombiez sur le Nième CV qui ressemble à tous les autres (par le fond de ses expériences et de ses compétences MAIS AUSSI par sa forme standard et formatée), il y a fort à parier que vous ne retiendrez pas cette 45ième candidature plus qu’une autre. Ce candidat Numéro 45 vous aura peut-être rassurer par sa motivation, ses compétences, ses expériences… mais quel ennui… Pour la sensation agréable, la petite étincelle dans le coeur et l’oeil qui brille, vous repasserez… BORING… BORING… BORING…

Alors envoyez du bois et du lourd ! Et là, vous vous dites… aïe… mais je fais comment, moi ??

Le secret en 2 MOTS : ÊTRE SOI ! Pour citer Oscar Wilde : « Soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris » ! C’est parce que vous allez mettre votre patte, donner votre couleur et apposer votre propre empreinte que vous allez embarquer un recruteur, faire vibrer votre client ou donner envie à votre boss.

Vous voulez du concret ?? Allez… c’est parti ! Je reste sur mon fil rouge de candidature et vous présente THE CV de celui qui veut bosser dans l’univers du jeu video. Ou encore THE CV de 2 gars qui cherchent un job dans la comm. Au delà de leur originalité, ces 2 CV INCARNENT le propos : « je suis un fan de jeux videos et veux coder pour ce secteur » ou « vous voulez une comm pour vous démarquer : regardez, on sait faire ».

Je vous vois, vous savez ! Je vous vois et vous entends penser… « Je suis incapable de faire un truc comme ça ! » Peut-être… (et peut-être pas d’ailleurs !). Le plus important : soyez VOUS ! Incarnez votre particularité, votre différence et vos spécificités. C’est en étant le plus personnel que vous allez faire vibrer votre interlocuteur.

 

Vous vous souvenez ?
On en a déjà parlé sur Boîte Crânienne !
Cette histoire d’icebergs qui entrent en contact : OUI, C’EST ICI !

 

Nous avons tous suivi une présentation PowerPoint emplie de tableaux, de chiffres, de données… Au pire, notre attention a été vite détournée par une sirène extérieure ou par un pensée plus stimulante et nous avons décroché. Au mieux, nous avons cherché à déchiffrer et à lire la totalité des informations inscrites sur les diapos. BORING… BORING… BORING…  STOP ! Faites preuve d’originalité ! De pertinence, de bon sens, de jugeote ! Faites-moi rêver !!! Faites comme vous faites pour l’anniversaire d’un ami, la lecture d’une histoire à votre tout-petit, pour expliquer internet à votre grand-mère de 95 ans : soyez créatifs comme vous savez l’être dans une sphère personnelle ou privée. Faites preuve d’originalité ! De pertinence, de bon sens, de jugeote !

 

Une idée de compte-rendu rassurante et qui nous embarque !

Ce sketchnote a été réalisé par Sandra Boré d’EfferveScience lors de la conférence-spectacle « Booster l’attention à l’ère digitale » que Fabrice Abraham et moi-même avons eu le plaisir de présenter à 500 étudiants de EPITECH (une école supérieure d’informatique).

Une conférence-spectacle ?? WHAT ?? Pour en savoir un peu plus : C’EST ICI !

Cette première page de prise de notes reprend l’intégralité de notre première partie.
Notre cerveau est rassuré par l’exhaustivité des informations.
Notre cerveau vibre au rythme des dessins, des symboles et des émoticones. 

 

Gardez en tête ces 2 secrets pour qu’on vous dise OUI ! RASSUREZ avec des FAITS, DU CONCRET, DES PREUVES TANGIBLES. Et ne vous arrêtez pas là. Ne vous arrêtez pas à la raison. Mettez un peu de coeur pour FAIRE VIBRER en SURPRENANT, en suscitant l’ÉMOTION et en faisant RÊVER. 

 

 

Leave a Reply