C’est vrai. Je les déteste. MBTI, Process Com… Tests de personnalité, je vous hais.

 

POURQUOI ?

Parce qu’ils mettent les gens dans des cases : « tu es comme ci… », « tu es comme ça… ». Parce qu’ils stigmatisent et enferment. Parce qu’ils figent une réalité en lui ôtant toute créativité ou marge de liberté. Parce qu’un profil annihile tout mouvement perpétuel.

Vous ne trouvez pas, vous ?

Pour la Gestaltiste que je suis, la dimension quasi-prédictive d’un profil est un peu difficile à avaler ! Si je suis comme ça, alors… je fais comme ça. Je pourrais même dire que, d’un point de vue gestaltiste, un individu sain et équilibré NE  CORRESPOND À AUCUN PROFIL. Et bien, oui ! Réfléchissons… l’idéal gestaltiste est d’adopter un comportement ajusté à la situation, un comportement en constant changement selon l’environnement qui est le nôtre. Une espèce de pluri-profils version 4×4 !

Donc… vous l’aurez compris : je déteste les tests de personnalité !

 

◊ Heu… Boîte Crânienne… quand je regarde ton CV, il n’y aurait pas une certification de Team Management System ??

◊ Absolument ! Et je vais t’expliquer…  J’ai suivi cette formation grâce à un cabinet pour lequel je travaillais. A priori, j’étais contre ! No way ! Et puis, j’ai réfléchi à la raison pour laquelle ce cabinet proposait cet outil à ses clients… Tout dépend de la manière dont on exploite les résultats du questionnaire. Les résultats définissent un profil pour chaque collaborateur : ce profil est un point de départ « objectif » pour commencer à travailler avec lui, définir ses objectifs et l’accompagner sur le chemin de sa progression. Dans ces conditions… OK ! Va pour une certif au TMS ! Si c’est une base de travail sur laquelle on va pouvoir rebondir et surtout dont on va pouvoir s’éloigner, je suis votre homme !  Cette base de travail a le mérite (je le reconnais…) de débuter un accompagnement sur une base « neutre », « objective » et au vernis « scientifiquement construit ». D’autant plus lorsque cet accompagnement n’est pas demandé par le collaborateur et qu’il s’opère dans un contexte professionnel de forte tension. Débuter un travail à partir d’un profil permet également de pallier l’anxiété du début d’un accompagnement: vous savez, cette appréhension de parler à une sorte de psy professionnel et de succomber à un dévoilement trop rapide ou à une intimité trop immédiate. Débuter un travail sur cette base « extérieure » permet d’entrer en douceur et en confiance dans un processus de co-construction.

 

CEPENDANT…

Vous avez déjà rempli un test dans un magazine ? Quand on lit le résultat, on a presque tous la même réaction : « Oui, c’est tout à fait moi, ça !  » ou bien « N’importe quoi ! Je ne suis pas du tout comme ça, moi ! ».

Un résultat de test, quel qu’il soit, a plusieurs effets :

  • nous faire RÉFLÉCHIR. Réfléchir à une dimension de nous : celle que le test cherche à définir.
  • nous INTERROGER sur la manière dont nous fonctionnons. Nous interroger sur un comportement auquel nous n’avions jamais réfléchi.
  • nous pousser à l’INTROSPECTION pour répondre à la simple question « Je suis comme ça, moi ? »
  • INTERROGER NOS PROCHES et FAVORISER LE DIALOGUE : « Je suis vraiment comme ça ? Tu trouves ? ». Un échange qui permet, parfois, de mettre en mots des non-dits ou d’éclaircir des malentendus. 

 

FINALEMENT…

Répondre à un questionnaire nous donne cette occasion trop rare de penser à nous-même et de prendre un temps introspectif. Passer un test nous permet d’éclairer parfois un endroit de notre conscience qui était dans l’ombre. Lire notre profil nous donne un référentiel à confirmer ou à réfuter. Découvrir les caractéristiques d’un profil alimente notre réflexion et nous aide à dessiner un « NOUS » qui nous ressemble.

 

ALORS…

Découvrez le TEST DE lab21 : ICI ! Ce test a été conçu par Li-Cam : il est rigoureux et poétique comme l’est sa créatrice.

Vous ne trouverez pas un profil : vous découvrirez votre totem.

Sirène, Sphinx, Licorne ou Dragon. Du soleil ou de la lune.

 

Mon totem est la Licorne Lunaire. J’ai lu attentivement ce que Li-Cam a écrit à propos de mon totem. Ses mots m’ont fait réfléchir. Ses mots m’ont fait avancer. Ses mots m’ont… fait grandir.

Leave a Reply